On ne peut plus le nier : l'automne est bien installé... 
Les arbres qui perdent leurs feuilles, les journées fraîches d'octobre, les jours qui raccourcissent, l'envie de se réchauffer les mains autour de tasses de thé fumantes et les feux dans la cheminée : voilà pour moi les archétypes de cette saison. L'automne, c'est le moment de ranger ses placards, de remiser ses petites robes légères, de sortir les tricotés l'an passé et de préparer ses projets pour l'hiver qui arrive. C'est aussi le moment de trier ses restes de laine et de tricoter avec quelques fins de pelotes d'alpaga de toutes les couleurs ce merveilleux châle très enveloppant

DSC_7249

Tricoté sur le même principe que notre châle à bordure godets, ce grand châle alterne des rangs de point mousse gris chiné et des rangs de toutes les couleurs.

Pour vous tricoter le même, rien de plus simple !

Monter 7 mailles.
Rgs 1 et 2 = tricoter en point mousse.
Rg 3 = 2 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 2 m end
La maille indiquée en gras sera votre maille centrale.
Rg 4 et ts les rgs pairs : à l'endroit 
Rg 5 : 2 m end, 1 jeté, 3 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 3 m end, 1 jeté, 2 m end
Rg 7 : 2 m end, 1 jeté, 5 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 5 m end, 1 jeté, 2 m end
Rg 9 : 2 m end, 1 jeté, 7 m end, 1 jeté, 1 m end, 1 jeté, 7 m end, 1 jeté, 2 m end

Continuer ainsi en plaçant vos jetés les uns au dessus des autres. Votre tricot va donc augmenter de quatre mailles tous les deux rangs (1 maille de chaque côté de la maille centrale et 1 maille sur chaque côté du châle). Changer de couleur tous les deux rangs (= 1 barre de point mousse par couleur) en prenant soin de créer un dégradé arc-en-ciel et de tricoter toujours deux rangs gris entre chaque couleur. Lorsque la taille de votre châle vous convient, rabattre les mailles sur l'endroit (de préférence sur un rang gris). Vous pourrez ensuite agrémenter votre châle d'une bordure au crochet, selon votre goût.

Voilà une belle façon de donner vie aux restes de vos pelotes !