Je sais pas vous mais moi, j'aime pas reprendre les tricots abandonnés. Surtout si je les ai laissés de côté un peu trop longtemps (ahhh ces fameux "tricots boulet" !). Et le sentiment est largement accentué quand il s'agit de reprendre un tricot abandonné par quelqu'un d'autre...

14555645_10211450525404686_1243088691_n

Alors, quand Maman m'a tendu l'été dernier, un grand sac contenant ce projet, abandonné sur les aiguilles depuis pas loin de deux ans, je me suis empressée... de le poser dans un coin en pensant "oui, oui, on verra ça plus tard !"

Finalement, la semaine passée, après quelques semaines de sommeil dans son sac, je me suis décidée à le reprendre. Et là, bonne surprise ! Il ne fallait pas grand chose pour le terminer : il ne lui manquait que quelques rangs sur les devants ainsi que les bordures. L'affaire de deux ou trois jours ! 

14825593_10211450529284783_452248121_n 14825609_10211450526164705_577302992_n

Néanmoins, quand on reprend un tricot après quelqu'un, il faut s'attendre à :
* ne pas savoir où l'on en est
* ne rien comprendre aux hiéroglyphes de la personne qui l'a commencé
* se rendre compte qu'on avait dû décider à l'époque de faire plein de modifications parce qu'on ne s'y retrouve vraiment pas ! 

14741120_10211450524084653_1755092680_n

Au final, j'ai un peu "bidouillé" pour retomber sur mes pieds.
Et je suis bien contente de ne pas avoir laissé ce tricot au fond de son sac, parce que... oui...

Je l'adore ! 

 14800750_10211450527364735_1561055429_n
Gilet Poetry de Marie Wallin, tiré du magazine Rowan n°56, réalisé en Kid Classic dans un ton bleu marine magnifique (qui malheureusement, a été supprimé de la gamme cet hiver...)